fbpx
Entretien du bateau / 14 avril 2021

La mise à l’eau du bateau

Un dicton dit: «La terre a été créée pour offrir un lieu de visite aux bateaux.» Compte tenu des nombreux cours d’eau et rivages du Canada, les propriétaires de bateaux planifient maintenant des aventures fantastiques pour la prochaine saison de navigation de 2021. Bien que la prochaine journée ensoleillée de printemps puisse vous inviter à sortir sur l’eau, il y a un travail important à faire avant le lancement: la préparation et vérification de votre bateau.

À vrai dire, la première étape de la préparation de votre bateau aurait dû avoir lieu l’automne dernier lorsque vous avez remisé votre bateau pour l’entreposage. Un remisage réussi aura un impact positif sur le processus de la remise à l’eau.

Le moment idéal pour préparer le moteur

Chosir le bon moment de la mise à l’eau de votre bateau est important. Selon l’endroit où se trouve votre bateau, vous aurez envie d’attendre que votre région connaisse son dernier gel de la saison, surtout avant de faire les préparatifs du moteur, car personne ne veut le faire deux fois. La Colombie-Britannique est déjà exempte de gel, mais certains propriétaires de bateaux de l’Ontario et du Québec devront peut-être attendre que le dernier gel tombe. Également critique; consulter le manuel de votre bateau pour des conseils de préparatifs spécifiques à votre bateau. Pour des conseils utiles sur l’ensemble du processus, Discoverboating.ca offre aux plaisanciers une liste de contrôle PDF téléchargeable gratuitement. (lien ci-dessous)

« Les raccourcis ne vous amènent pas toujours plus vite à votre destination. »

Cela s’applique sûrement à la désinfection de votre bateau pendant que vous inspectez, réparez et nettoyez. Prenez le temps nécessaire pour effectuer une inspection complète de la coque, du moteur, de l’alimentation (batterie et électrique) et des systèmes de plomberie de votre bateau. Une fois que vous retirez les bâches, vérifiez:

  • Cloques, déformations de fissures dans la coque avant de peindre
  • Tuyaux / connexions, câbles et courroies usés ou cassants
  • Preuve de fuite au niveau du réservoir de carburant et des conduites de carburant
  • Capacité de charge de la batterie, et tout problème du système électrique
  • Toute défaillance de l’équipement de sécurité (y compris les extincteurs complètement chargés, les gilets de sauvetage en bon état et les dispositifs de communication d’urgence sont en bon état de fonctionnement)
  • Toute preuve d’animaux sauvages qui peuvent avoir «emménagé» pendant l’hiver

« La mer découvre tout ce que vous avez fait de mal »

  • Réparez ou remplacez les pièces / équipements qui n’ont pas réussi les inspections.
  • Remplissez votre système de refroidissement, vérifiez votre niveau d’huile et réparez tout dommage aux éléments en toile ou en vinyle sur le bateau.

Votre embarcation est maintenant prête pour un nettoyage en profondeur, un polissage et une protection contre les intempéries si elle est en bois.

Préparer le moteur

Commencez par une inspection visuelle des hélices à la recherche de fissures, de pings et de piqûres. Vérifiez les roulements d’hélice au cas où ils auraient besoin d’être remplacés et assurez-vous que les hélices sont solidement fixées.

Un moteur hors-bord doit être immergé dans l’eau avant de démarrer et d’effectuer un test de fonctionnement. Pour les moteurs inboard, il est préférable de consulter d’abord le manuel du propriétaire, car ils sont plus complexes et le processus varie vraiment d’un modèle à l’autre.

S’il y a une étape du processus de préparation dont vous n’êtes pas sûr, n’hésitez pas à consulter des techniciens professionnels. On n’est pas tout des techniciens en mécanique marine certifié, et personne ne devrait avoir honte de l’admettre!

«Les grands bateaux peuvent s’aventurer davantage, mais les petits bateaux doivent rester près du rivage.»

Les propriétaires de bateaux pourraient s’impliquer tellement dans la mise à l’eau du bateau qu’ils pourraient oublier la remorque. Préparez la remorque pour le transport avant le premier lancement de la saison avec les conseils suivants:

  • Vérifiez le châssis pour la rouille; Nettoyez et peignez si nécessaire
  • Vérifiez que les pneus sont en bon état avec une pression de pneu appropriée.
  • Testez les feux de freinage, les freins et les connexions électriques.
  • Vérifiez l’état des plaquettes et des rouleaux.
  • Graissez les roulements de roue, le cric, la roue et le treuil.
  • Assurez-vous que l’enregistrement est valide.

Parce que ça fait un certain temps depuis que vous avez remorqué votre bateau, les conseils suivants vous rafraîchiront la mémoire pour un trajet en toute sécurité jusqu’à la rampe de mise à l’eau:

  • Vérifiez les freins de votre véhicule – un bateau sur une remorque est une charge lourde, assurez-vous que les freins de votre véhicule sont à la hauteur de la tâche
  • Vérifiez que les pneus de votre véhicule et les pneus de votre remorque ont tous la bonne pression
  • Sécurisez tous les éléments desserrés sur le bateau
  • Si votre bateau bloque les feux arrières (Ah que oui!, bateaux pontons), utilisez des lumières filaires et fixez-les à un endroit visible
  • Ajustez vos rétroviseurs latéraux.  Si nécessaire, ajoutez des extensions de rétroviseurs pour améliorer votre champ de vision

« Une mer douce n’a jamais fait un marin habile. »

La vérification de votre bateau et le préparer pour la saison de navigation à venir n’est pas le seul moyen d’assurer un voyage plus sécurisé. Augmenter vos connaissances et vos compétences avec un cours de navigation fera de vous un plaisancier plus confiant.

Élimination des bateaux…la bonne façon

Si vous retirez les bâches ce printemps et décidez qu’il est temps de retirer l’ancien bateau, vous devrez consulter un expert en disposition des bateaux, qui déterminera le coût en fonction de la taille, du type et état du bateau. Il y a beaucoup de pièces sur un bateau qui peuvent être réutilisées, recyclées ou correctement éliminées, et encore une fois, un expert en élimination de bateaux professionnel veillera à cela. Les propriétaires de bateaux prennent note: En raison des risques environnementaux et des problèmes de sécurité, l’abandon d’un bateau est illégal au Canada. Veuillez disposer de votre bateau de la bonne manière.

La préparation de la mise à l’eau de vtore bateau prend du temps et implique une grande variété de tâches et de compétences, et pendant tout ce temps, vous vous direz probablement: «Je préfère faire de la navigation de plaisance». Cependant, votre soin et votre attention à l’entretien du bateau sont trois fois plus rentables: augmente la longévité de votre bateau, maintient sa valeur et, en fin de compte, votre plaisir.

Ressources pour la préparation de la mise à l’eau de votre bateau

Discover Boating checklist PDF
Farmer’s Almanac: First and last frost dates
Discover Boating: De-winterizing your engine
Boater Skills: Ontario boat courses and clinics
Nautisme Québec – Préparation pour la mise à l’eau

Montez à bord.

Confiez-nous l'assurance de votre embarcation de plaisance

Appelez-nous

Commencez