fbpx

La sécurité au soleil pour les plaisanciers

Amateurs de soleil : attention à la sécurité au soleil pour les plaisanciers

Lorsque l’on pense à la sécurité nautique, les premières choses qui viennent souvent à l’esprit sont les gilets de sauvetage, les fusées éclairantes et les radios marines. Le facteur de protection solaire, ou SPF, comme on l’appelle plus communément, sont trois mots qui pourraient se classer plus bas sur une liste de contrôle des plaisanciers s’il figure sur la liste. À moins qu’il n’y ait une famille de vampires faisant une croisière de minuit sur un bateau ponton, la plupart des plaisanciers canadiens naviguent et s’aventurent pendant la journée entre 10 h et 16 h : heure de grande écoute pour les rayons ultraviolets (UV) puissants et nocifs du soleil. Compte tenu des rayons UV qui rebondissent sur l’eau, le risque de coup de soleil et d’autres maux ont augmenté.

La sécurité au soleil pour les plaisanciers est devenue un sujet suffisamment brûlant pour que le récent Sommet International de la Navigation de Plaisance et de la Sécurité Aquatique ait présenté une présentation de la dermatologue américaine, la Dre Rina Vaid. Un plaisancier de longue date, le Dr Vaid traite également de nombreux plaisanciers pour le cancer de la peau. En 2020, la Société canadienne du cancer estime que 8 000 Canadiens recevront un diagnostic de mélanome de la peau et qu’environ 1 300 Canadiens en mourront. Ne serait-il pas formidable que les plaisanciers réduisent leurs risques de développer un cancer de la peau ? Selon le Dr Vaid, le cancer de la peau est facilement évitable lorsque nous nous engageons à utiliser la bonne protection.

Couches de protection pour la sécurité solaire

Qu’ils naviguent sur les océans, les lacs et les rivières de la Colombie-Britannique, de l’Alberta, de l’Ontario et du Québec, les plaisanciers au Canada sont entourés par les rayons UV du soleil. Discoverboating.ca nous rappelle que même les intérieurs et extérieurs des bateaux blancs et étincelants se transforment en réflecteurs de rayons UV super chaque fois que nous passons du temps sur nos bateaux, augmentant encore notre exposition. Les plaisanciers doivent profiter de chaque couche de protection disponible pour éviter les coups de soleil qui causent des dommages à long terme à la peau.

Crèmes solaires topiques

Selon la Société canadienne du cancer, nous devrions rechercher un écran solaire à large spectre, offrant à la fois une protection contre les UVA et les UVB, résistant à l’eau et doté d’un FPS de 30 ou plus.

Les huit spots insaisissables

Il est courant de manquer un endroit ou plus lors de l’application d’un écran solaire. La plupart de ces spots que nous pouvons faire nous-mêmes, alors ne les oublions pas ! Même si vous envisagez de porter votre chapeau de pêcheur porte-bonheur, ou d’opter pour un look « French Riviera » avec un chapeau de soleil digne de Grace Kelly, vous devez tout de même appliquer une crème solaire en n’oubliant pas de couvrir les zones suivantes, au moins 30 minutes avant de partir sur l’eau:

  • Côté et dos du cou
  • Le haut de la poitrine
  • Lèvres… utilisez un baume à lèvres SPF 15 ou supérieur
  • Le dessus de nos mains
  • Hauts de nos oreilles
  • Dessus de nos pieds
  • Le ventre

Lorsque vous appliquez un écran solaire, étalez-le uniformément. La Société canadienne du cancer recommande que l’adulte moyen ait besoin d’environ deux ou trois cuillères à soupe d’écran solaire pour couvrir son corps et d’une cuillère à café pour se couvrir le visage et le cou. C’est à peu près la taille d’une balle de golf pour couvrir votre corps à chaque fois.

L’écran solaire doit toujours être appliqué en premier, avant d’autres applications comme les insectifuges et le maquillage, et doit être réappliqué toutes les deux heures.

Notre peau n’est pas la seule chose qui a besoin de protection

Le choix d’un écran solaire écologique contribuera également à protéger les écosystèmes fragiles des cours d’eau du Canada. Même les non-plaisanciers devraient choisir un écran solaire écologique à utiliser à chaque sortie à la plage. Les plaisanciers des Snowbirds se dirigeant vers le sud vers des destinations comme le Mexique, Hawaï ou les Keys de Floride doivent savoir que les ingrédients des écrans solaires, l’oxybenzone et l’octinoxate, qui contribuent au blanchiment et à la mort des coraux, sont interdits. Les autres ingrédients de protection solaire à éviter incluent le PABA, les parabènes et les phtalates. Partout où vous prévoyez de faire du bateau, étudiez les règles et les lois des zones locales, respectez-les strictement pour aider à préserver et à protéger les habitats naturels. Pour des exemples d’options écologiques, un lien vers la liste des écrans solaires écologiques d’Hawaï est disponible ci-dessous dans la section des ressources.

Vêtements de protection et protection solaire pour les plaisanciers

Lorsque vous améliorez votre garde-robe de bateau avec des vêtements classés Facteur de protection contre les ultraviolets (UPF), vous pouvez donner à votre peau une pause du soleil. Trouvez des chemises, des shorts, des pantalons et des vestes, des chapeaux, des maillots de bain et des guêtres dans votre boutique nautique préférée. Des marques comme J Crew, Patagonia, Lululemon, Columbia, The North Face et même Lily Pulitzer proposent toutes des pièces clés avec à la fois style et protection UPF.

Pare-soleil à bord

Si votre bateau est équipé d’un taud de soleil, allez-y et utilisez-le ! Si votre bateau n’a pas de toit Bimini, ne vous inquiétez pas, ils sont relativement faciles à installer et sont disponibles à l’achat en tant que pièce de rechange ou en tant que mise à niveau lors de l’achat d’un bateau. Vérifiez auprès de votre fournisseur maritime local pour les options de toit Bimini. Avoir un refuge à bord contre le soleil radieux offre aux plaisanciers une autre option, et vos passagers ont besoin d’options ! S’il n’est pas possible d’ajouter un toit Bimini, pensez à apporter un parasol qui offrira un endroit ombragé pour pêcher, pique-niquer et se détendre. N’oubliez jamais de déployer le parapluie uniquement lorsque le bateau est à l’arrêt et de ranger le parapluie avant de continuer.

Trop d’une bonne chose

Considérez les effets d’un excès de soleil sur votre état d’esprit et votre bien-être. La dernière chose que l’on veut, c’est un passager (en particulier le conducteur du bateau) qui est complètement vidé ou pire, à cause de trop de soleil.

Les symptômes d’épuisement par la chaleur comprennent:

  • Peau humide/chaude, maux de tête, étourdissements, nausées, vomissements et évanouissements.
  • Les symptômes du coup de chaleur incluent :
  • peau sèche/chaude, maux de tête sévères, comportement bizarre/agressif, accident vasculaire cérébral, convulsions et respiration rapide et superficielle.

Dans les deux cas, la première étape du traitement consiste à soustraire le passager de la chaleur. C’est une autre raison pour laquelle un bateau équipé d’une source d’ombre est idéal. Pour plus d’informations sur les urgences liées à la chaleur, visitez le lien Croix-Rouge ci-dessous.

Autres accessoires pare-soleil

Il est essentiel de protéger nos yeux des coups de soleil causés par les rayons UV nocifs. Recherchez des lunettes de soleil avec des verres polarisés, car elles réduiront considérablement l’éblouissement de l’eau et des intérieurs en fibre de verre blanc brillant. Portez toujours vos lunettes de soleil pendant les heures de grande écoute aux rayons UV et fixez-les à votre corps avec un bracelet de lunettes de soleil, car chaque jour, une autre paire de lunettes de soleil ou une centaine sont lavées sur les rivages du monde entier.

Oui, nous savons que ce sont plus d’articles à emballer, mais équiper la famille de chaussures d’eau ou de tongs protégera les petits pieds de tout le monde du pont du bateau brûlant. La navigation de plaisance est synonyme de plaisir et de détente; minimisez le potentiel de « Oups» partout où vous le pouvez.

Et enfin; les plaisanciers, surtout en Colombie-Britannique et en Alberta, qui prévoient explorer des lacs de haute altitude seront encore plus sensibles aux coups de soleil. L’EPA conseille d’augmenter l’exposition aux UV d’environ quatre pour cent tous les 1000 pieds. gagner en altitude. Avis aux amateurs de kayak et de canoë qui envisagent d’explorer le célèbre lac Moraine en Alberta; son élévation est de 6181 pieds ; un peu plus haut que l’encore plus célèbre, Lake Louise (5679 pieds).

Avec autant d’options disponibles, nous pouvons prévenir les effets à long terme des dommages causés par le soleil comme le vieillissement prématuré et le cancer de la peau, ainsi que réduire les urgences potentielles liées à la chaleur sur l’eau. Il est maintenant temps d’ajouter la sécurité solaire à votre liste de contrôle de sécurité nautique pour une saison de navigation encore plus agréable.

Ressources pour la sécurité au soleil pour les plaisanciers

International Boating and Water Safety Summit
Discoverboating.ca
Statistiques sur le mélanome
Canadian Cancer Society: sunscreen 101
Key West Votes to Ban Popular Sunscreen Ingredients To Protect Coral Reef
Hawaii: reef-safe sunscreens
Travel and leisure: sun-protective clothing
Urgences dues à la chaleur : comment rester frais et hydraté pendant l’été au Canada 
Les lunettes de soleil
Lakelubbers.ca: highest elevation lakes Canada
Caution: High altitude boating/UV rays

Des endroits ensoleillés à découvrir

Retrouvez le calme en C.B.

Nos meilleurs lac Canadiens pour la navigation

 

Photo par MAX LIBERTINE on Unsplash 

Montez à bord.

Confiez-nous l'assurance de votre embarcation de plaisance

Appelez-nous

Commencez